Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Mes Dolls, BJD & Co... et moi...
10 février 2013

Le petit chat est mort !

Merlin dit le raton laveur

Merlin est parti pour le paradis des chats ! Mon cœur est en berne ! Je suis une fontaine ! Je n'arrive pas à l'accepter, ce départ de mon petit compagnon, si joli, si tendre, si drôle, si "doudou" ! Depuis le début de ses tumeurs, il était pratiquement toujours collé à moi, à part les moments où j'étais au "boulot". Je ne sortais plus le week-end, sinon pour le ravitaillement. Et il avait l'air de se porter comme un charme ! Alors que cette saloperie de cancer se développait à l'intérieur. Mais il ne semblait pas souffrir, boulotait comme quatre, vagabondait avec son pote Titi, dans le jardin ou dans la rue, squattait ma couette, se gavait de crevettes grises (il adorait cela) ! Enfin une bonne et belle vie de petit chat... aimé !

Je l'aimais tant, ce Merlin, même si ce n'était qu'un petit chat ! Car c'était mon confident, mon ami, ma tendresse ! Le compagnon de ma solitude, qui va être si profonde, sans lui !

Dans ma chambre, quand je rentre, après le "boulot", je me surprends à penser : "rendez-moi mon chat" ! C'est fou ce qu'il prenait comme place dans mon existence ! Toute cette tendresse, ces échanges, ces moments de vie partagés... ne plus les retrouver... c'est vraiment dur !

Jamais je n'aurais cru aimer autant un chat. Je n'en avais pas eu avant lui, je n'aimais que les chiens ! Mais il faut dire que ce n'était pas "qu'un chat"... c'était... "mon chat", mon beau, mon doux Merlin ! Il avait des yeux magnifiques ! Et il savait en jouer, faisant passer dans son regard toutes sortes de sentiments ! En fait, il me parlait, avec ses yeux ! Nous communiquions, énormément, et moi, au lieu de parler aux meubles ou aux murs, je parlais à un être vivant... qui me comprenait... si bien !

Cette petite boule de poils doux, ces yeux bleus (devenant violets, parfois), cernés comme un raton laveur, tour à tour inquisiteurs, mendiants, fâchés, contents, câlins, charmeurs... va beaucoup me manquer.

C'est à la maison, le plus dur ! Dans chaque pièce, même dans l'escalier, nous avions nos petites habitudes, nos petits rituels !  Machinalement, le soir, j'étends le bras pour le caresser, sur mon lit... Il est terrible, le prix à payer, pour de l'amour donné et reçu !

Et le pauvre Titi erre comme une âme en peine dans toute la maison, le jardin et la rue, en cherchant son "pote Merlin" ! Mon fils me dit que je me fais des idées, mais je suis sûre d'avoir raison ! Ce chat a fouillé ma chambre, sous le lit et les meubles, la salle de bains sous la baignoire à l’ancienne (à pieds), alors qu'il ne pénètre que rarement dans ces pièces, habituellement !

Oui, Titi a senti qu'il se passait quelque chose ! Et il va terriblement se trouver seul, sans son petit compagnon de "câlinous" et de "léchous", de bêtises et de vadrouille ! Titi ne me fait pas de câlins, c'était le chat de Maman, et, depuis son départ, il a jeté son dévolu sur mon fils, qu'il suit comme son ombre ! Moi je ne suis que la "mère nourricière" ! Ce sont les chats qui nous choisissent, en fait, pas nous !

 

Publicité
Publicité
Commentaires
C
Vous êtes trop touchante , vous me faites pleurer , il faut dire que je revis le départ des miens , leur absence est cruelle , j'ai eu la chance de les garder très longtemps mes petits chat et chattes , je viens de perdre mon ombre comme j'appelais ma chienne labrador et c'est dur de s'en remettre !
M
Nos petits compagnons à quatre pattes ont le don de nous émouvoir, de nous charmer, de nous ensorceler, même, parfois ! Ils prennent une place importante dans notre vie... et leur départ nous laisse un très... très... très... grand vide... dans le cœur !
B
Ah nonnnnnnnnnn pourquoi suis je venu lire ce texte magnifique ? je suis en larmes ,je pleure votre peine et m'apitoie sur la mienne.<br /> <br /> Ces mots que j'ai lu sont un ode à notre amour pour nos quatre pattes ,j'ai perdu mon teckel ,mon prince,mon roi ,il est mort d'un AVC ,je le voit partout aussi ,pourtant il n'était pas seul chez nous mais un seul être vous manque et ............<br /> <br /> Merci
C
Je pense à votre petit Merlin si mignon qui est allé rejoindre le paradis des chats. Il a dû y retrouver plein de copains et copines qui sont partis de ma maison au cours des années passées, Pilou, Câline, Frimousse... à qui je pense chaque jour! Mais les 5 autres "recueillis" me donnent tant de bonheur que je ne pourrais vivre sans eux! J'adore les poupées et vos articles dans "Dollls" sont toujours pertinents et pleins de magnifiques photos, pour tout cela, un grand merci!
Mes Dolls, BJD & Co... et moi...
Publicité
Visiteurs
Depuis la création 7 801
Archives
Pages
Derniers commentaires
Publicité