Mon Merlin, qui l'eut cru, mais même après ton départ, qui m'a tant fait de peine, tu continues à soulever des polémiques ! Tout est parti d'une petite phrase... irréfléchie... mais assassine : "ton chat est bien beau mais peux-tu nous mettre une de tes poupées?" Je t'avais choisi comme "Avatar", pour un Forum dans lequel je venais de rentrer. Ce qui me console... c'est que tu vis encore... à travers tout ce ramdam autour d'une petite peluche... qui n'a comme seul tort... celui de ne pas avoir une tête... de poupée ! Quelle ironie ! Ces "petites choses"... qui sont censées être des messagères de bonheur... enfoncent le clou... dans cette histoire !

Je croyais que cette porte, qui venait de s'ouvrir devant moi, allait m'apporter de grands plaisirs, partagés, et non raviver mes souffrances en remuant le couteau dans la plaie... et me donnant envie de pleurer... malgré mon sens de l'humour habituel... dont je ne me dépars pas souvent... pourtant ! Je pense que je vais prendre un peu mes distances... sur tout cela ! Et mon Blog est là pour m'accueillir, et me réconforter. Au moins là... je ne trouve que de bons messages... car les autres...au panier !

J'ai déjà assez de mon "Tanguy bis" personnel, pour me pourrir la vie, inconsciemment, mais sûrement. Aussi, les Forums doivent, pour moi, être une source d'oubli momentané des lourdes charges de la vie quotidienne, un apport de plaisir, de partage, d'échange, de rires... et non un poids supplémentaire sur la... "patate" !

L'être humain est assez égoïste,et, malheureusement, associer comme adjectif... égoïste... à être humain... va devenir un... pléonasme... sous peu !  Le plus souvent, il n'est pas toujours bien attentif à l'autre. Il ne cherche pas à se mettre à la place de son prochain à comprendre les raisons d'une situation existante, d'un comportement qui l'étonne, sans qu'il en cherche, pour autant, les raisons profondes ! Il ne s'arrête qu'à des détails, insignifiants, sans appronfondir, ne voyant que l'arbre... qui cache la forêt ! Que de mal il peut faire à son prochain, cet être humain, qui ne se sert que de ses yeux, le plus souvent, mais pas de son cerveau, et encore moins de son coeur ! Ce n'est même pas par pure méchanceté, non, seulement par manque de réflexion... altruiste !


Voilà cher Blog... c'est dit ! Ouf ! Comme cela fait du bien d'être écoutée... même par un... "ami virtuel"... que l'on a soigneusement... créé !

Et toi charmant Merlin... mon cher petit compagnon des bons et des mauvais jours... c'est en ton souvenir que j'ai voulu me battre ! Je t'appelais mon petit "raton laveur", car, avec tes yeux cernés comme lui, il paraissait être ton plus proche cousin ! En témoigne ces photos/montage que j'avais faites :

Merlin et le Raton laveur - I

Merlin et le Raton laveur - II