- Aujourdh'ui, c'est Bonne-Maman qui m'garde. Tous les cousins, y sont partis s'prom'ner avec leurs papas et leurs mamans. Mon papa et ma maman à moi, y sont pas là, et la baby-sitter non plus.


- Une grande cousine m'a dit qu'y partaient tous pour "Pétaouchnok". J's'rais bien allée avec eux, mais j'suis pas été invitée ! J'sais même pas où c'est, "Pétaouchnok", et quand j'ai d'mandé à Bonne-Maman, elle a eu un drôle de sourire et a répondu : "c'est une ville lointaine dans un pays imaginaire". Mais moi, j'pense qu'elle doit s'tromper, pasque le "Pays Imaginaire", c'est chez Peter-Pan, Wendy, Jean, Michel, la fée Clochette, les Enfants Perdus, et le méchant capitaine Crochet. Comme j'veux pas faire de peine à Bonne-Maman, j'ai pas voulu lui dire tout ça. J'la laisse croire c'qu'elle croit !


- Bonne-Maman m'a emmenée à la plage, pas la plage en dessous de la maison, une autre. On a pris la voiture pour y aller. Mais j'étais triste pasque la mer, elle était... partie ! Y en avait plus, mais plus du tout du tout ! Rien que des galets, du sable, et des zoiseaux, plein d'zoiseaux. "Des mouettes et des goélands", a dit Bonne-Maman, "ils pêchent, c'est marée basse".

P1050123   P1050118

- "Mais elle est partie où la mer ? C'est les oiseaux qui ont tout bu ? J'suis en colère après eux... les méchants... y z'ont rien laissé pour les z'autres gens ! Et après... ils f'ront pipi partout dans le ciel... et ça tomb'ra sur nous !"

- "Mais non, Bécassine", qu'elle m'a expliqué Bonne-Maman, "c'est une grande marée, et la mer descend très loin, tu la vois là-bas qui brille au soleil". J'ai dit oui, pour lui faire plaisir, mais j'voyais pas grand'chose !

- "Alors elle est partie de l'aut'côté... l'eau... jusqu'en Angleterre ! Ah les voleurs... y z'ont tout pris ! Mais c'est quand qui nous la rende... not' mer, elle est pas qu'à eux ! "

- J'voyais bien qu'Bonne-Maman, elle riait en dedans, même si elle voulait pas l'montrer ! - "La mer va revenir ce soir, elle monte et elle descend toutes les 6 heures, à peu près. Et pour les grandes maréees, elle se retire très loin, mais elle remonte très haut, également. C'est pour cela que tout le sable est humide."

- "Bon, si c'est ça, j'veux bien ! Mais alors, j'fais quoi avec mon bateau, c'était pas la peine de l'emmener ! "

- "Tu vas voir" qu'elle a dit, Bonne-Maman, "il y a plein de petites mares, c'est amusant comme tout".

- Et m'voilà dans la mare, c'est p'tit, mais j'flotte, c'est rigolo, et pas besoin d'ramer ! D'toute façon, c'est pas les bons z'avirons, ceux-là, y sont verts, les miens, y z'étaient bleus, mais j'les trouve plus !

P1050066

P1050067

 

- Après l'bateau, la pêche dans la mare, avec mon épuisette. J'lai enfoncée loin, dans un trou, sous l'rocher, et y'a un crabe et un n'homard qui sont sortis, chacun d'son côté. J'ai attrapé le crabe, un trèèèèès grooooooos crabe... mais le n'homard, un très très groooos, aussi, y s'est sauvé !

P1050086 - Copie

P1050075

 

 

- J'ai essayé d'faire un château d'sable, mais l'sable, il était un peu plus gros qu'celui d'la plage devant la maison, et y tenait pas bien. Alors, j'ai fait un trou, et j'ai rempli mon seau pour ram'ner du sable de sa plage, au crabe, en souv'nir ! Même si on va l'manger pour dîner... y croira qu'c'était pas vrai... au début... qu'on l'mang'ra... ensuite !

P1050103 sup trop

P1050091

 


- C'est quand même pas drôle d'être un gros crabe... qui s'mange... pasqu'un p'tit... on l'laisse dans sa mare... pour qui grandisse !  Pour l'manger aussi... mais dans plus longtemps ! J'pense à tout ça, pendant que j'fais une p'tite sieste au soleil, pour me reposer après tout c'travail !

P1050073