Annelore (Lonnie d'Iplehouse) pose pour moi, impatiente de se retourner ! Car elle est éblouie par le paysage... en hommage duquel elle est tout heureuse d'avoir gardé son costume de petit matelot.

P1050259 - L

P1050258 -L

P1050260 - L

P1050262 - L

P1050269 - L

 

Du haut de son perchoir... Annelorre contemple la plage... impressionnée par le silence qui y règne ! Les oiseaux... mouettes et goélands... en harmonie avec la nature... la beauté du moment... se sont tus !

P1050271 -L

P1050277 - L

P1050273 -L

 

Les mots ne peuvent décrire la sensation de plénitude... de sérénité...qui se dégage de cette plage... désertée !

P1050294 - L

 

P1050287 - L

 

Le soleil disparaît à l'horizon... plongeant dans la mer... dirait-on !

P1050257 - L

P1050256 -L

 

"Démons et merveilles

Vents et Marées

Au loin déjà la mer s'est retirée

Et toi

Comme une algue doucement caressée par le vent

Dans les sables du lit tu remues en rêvant

Démons et merveilles

Vents et marées

Au loin déjà la mer s'est retirée

Mais dans tes yeux entrouverts

Deux petites vagues sont restées

Démons et merveilles

Vents et marées

Deux petites vagues pour me noyer"

Jacques Prévert - Démons et Merveilles